Le Dispensaire en soins infirmiers du CHR Mons-Hainaut : une expertise en soins de plaie et en stomathérapie


Publié le Vendredi 16 Février 2018

L’équipe du Dispensaire en soins infirmiers du CHR Mons-Hainaut accueille plusieurs centaines de patients par mois. Son activité s’articule autour des soins de plaies chroniques et complexes mais également autour du suivi post opératoire. Des consultations de stomathérapie sont aussi disponibles depuis quelques mois. Les infirmières référentes en soins de plaie et la stomathérapeute sont de véritables relais pour les prestataires de terrain.

Le Dispensaire en soins infirmier du CHR Mons-Hainaut accueille 4.700 patients par an sur les sites Saint-Joseph et Warquignies. L’équipe est composée de 3 infirmières référentes en soins de plaies (France COUPE, Ilham ED DKHAISSI et Jessica POLIZZI) et de 2 autres en cours de formation (Brigitte DORANGE et Caroline JOUNIAUX). L’équipe est renforcée par une stomathérapeute (Jenifer DESCAMPS) et le Docteur David GUERY est le médecin référent pour le site Saint-Joseph. France COUPE, infirmière en chef, coordonne l’équipe du Dispensaire ainsi que l’Hôpital de Jour Chirurgical sur le site Saint-Joseph.

Une prise en charge complète

Le Dispensaire accueille différents types de patients. Tout d’abord, les patients qui nécessitent un suivi post opératoire après une intervention chirurgicale à la demande du chirurgien. Ensuite, les patients porteurs de plaies chroniques (ulcères, escarres, plaies traumatique…) à la demande d’un médecin généraliste ou spécialiste, d’une infirmière à domicile ou d’une unité de soin, ou encore d’une maison de repos et de soins. Enfin, le Dispensaire accueille les patients pris en charge par les urgences et souffrant de plaies complexes ou à risque.

L’équipe du Dispensaire accueille les patients tous les jours ouvrables de 8h00 à 16h00 sur les sites Saint-Joseph et Warquignies sur rendez-vous ou en urgence. « Depuis octobre 2017, nous avons des plages de consultations dédiées aux patients de Chirurgie Générale et Viscérale. Nous les accueillons deux jours par semaine sur chaque site en présence d’un assistant de chirurgie. Le dispensaire se veut être un relais entre le patient et son chirurgien. Nous mettons un point d’honneur à ce qu’il ne se sente pas démuni face à une situation anormale », explique France COUPE, infirmière en chef du Dispensaire.

Un dossier de suivi du patient est également réalisé par l’équipe. Par ailleurs, le patient reçoit des rapports de consultation. « De cette manière, il peut remettre son dossier à son infirmière à domicile ou à son médecin traitant qui peuvent prendre connaissance de l’évolution de son état. Nous y joignons également des photos pour les cas complexes. Les rendez-vous son reprogrammés au cas par cas afin d’assurer un suivi optimal de l’évolution de la plaie et d’adapter le traitement. Pour les patients en suivi postopératoire, nous pouvons planifier les rendez-vous au dispensaire en même temps que la consultation chez le chirurgien », détaille France COUPE.

L’expertise d’une stomathérapeute

Depuis plusieurs mois, Jenifer DESCAMPS, stomathérapeute, apporte son expertise à travers des consultations spécifiques. Son rôle est la prise en charge des stomies digestives de décharge et/ou d’alimentation, des stomies urinaires, de l’incontinence urinaire et/ou fécale et de la gestion intestinale des plaies et des fistules.

La stomathérapie est une spécialité qui consiste à assurer les soins et l’appareillage des patients stomisés. Les stomies sont multiples. Il peut s’agir de colostomie, d’iléostomie, d’urostomie ou encore de tout abouchement d’un organe creux à la peau.  La stomie est parfois provisoire si le circuit digestif peut ultérieurement être rétabli, ou définitive si au contraire la situation ne permet plus une remise en continuité. La situation de colostomie définitive, la plus fréquente, survient le plus souvent à la suite d’un cancer. Il n’y a donc plus de transit par l’anus naturel mais les selles sont détournées et extériorisés au niveau de l’abdomen.

« Mon objectif est aussi d’établir une relation d’aide avec le patient et son entourage. Je l’accompagne afin de lui permettre de retrouver une qualité de vie optimale tant du point de vue socioprofessionnel, familial qu’affectif. J’interviens également dans le choix de l’appareillage », explique Jenifer DESCAMPS. Et de poursuivre, « je réalise le suivi du patient avant l’intervention chirurgicale afin de répondre à ses questions et j’effectue un marquage afin que le siège de la stomie soit le plus optimal possible. Durant l’hospitalisation et à son retour au domicile, le patient est pris en charge afin qu’il devienne un partenaire de soin. Il reçoit pour cela une éducation. L’objectif est de lui permettre de garder une autonomie et une vie sociale active grâce à un appareillage le plus adapté possible et placé dans les meilleures conditions. »

Vous avez besoin d’un avis ?

Au Dispensaire en soins infirmier, le patient dispose donc de l’expertise d’infirmières référentes en soins de plaies et d’une stomathérapeute. Il y bénéficie d’une prise en charge interdisciplinaire. « Cela permet également de pouvoir agir rapidement en cas de problème. Nous sommes un véritable relais pour les infirmières à domicile, pas une concurrence. Nous pouvons également donner un avis concernant un soin de plaie aux médecins généralistes et spécialistes mais également aux maisons de repos et de soins. Nous sommes aussi un relais pour les différents services hospitaliers de l’hôpital. Par exemple, nous pouvons donner des avis sur des soins de plaies en oncologie, dermatologie, dialyse ou encore gériatrie. Notre stomathérapeute est également au service des prestataires de terrain », conclut France COUPE.

A noter, en plus de l’activité du Dispensaire, l’équipe infirmière encadre les consultations de Chirurgie Orthopédique et Traumatologie avec le renfort d’une gypsothérapeute (Jessica LEONARD), qui travaille à la mise en place d’immobilisation comme des plâtres.

En savoir plus

Découvrez la page Facebook du CHR Mons-Hainaut Découvrez la page linkedIn du CHR Mons-Hainaut