Le patient-partenaire, la famille-partenaire, un concept, une utopie ? Une réalité


Publié le Vendredi 01 Juin 2018

Le patient-partenaire, la famille-partenaire

Un concept, une utopie ?

Une réalité

Nous avons souhaité, début 2017, développer au sein de notre institution le concept patient, famille partenaire. Après quelques mois de réflexions, de contacts, d’informations, le projet famille partenaire a été proposé dans deux unités de soins chroniques.

Pourquoi cette réflexion et ce projet ?

Nous vivons dans un monde en perpétuel changement et les défis actuels en santé publique sont nombreux avec, en perspective : le travail en réseau entre les hôpitaux, entre l’hôpital et les structures extrahospitalières de soins, la maitrise des coûts, une meilleure satisfaction du patient...

L’augmentation du nombre de patients atteints de maladie chronique (en lien entre autres à l’allongement de l’espérance de vie), l’exigence plus grande des patients et des familles, l’importance des réseaux sociaux et le manque d’adhésion aux traitements, constituent un réel problème de santé publique.

Ne dit-on pas que dans un avenir proche, 60% des adultes devront consacrer quelques heures par semaine à aider, à entourer leurs parents. Il est illusoire de continuer à offrir au patient une relation unidirectionnelle « médecin à patient ».

Nous sommes convaincus qu’un meilleur partage d’information peut permettre de co-construire une relation de confiance et de respect au sein de la relation patient-soignant et que faire du patient un partenaire de ses propres soins est une stratégie innovante et efficiente pour contribuer à emporter l’adhésion aux traitements du patient, à vaincre l’inobservance, à diminuer l’exigence du patient et encore plus, celle de la famille, à augmenter la satisfaction du patient, à co-construire une médecine de qualité, efficiente, de sécurité .

L’allongement de l’espérance de vie va augmenter le nombre de personnes dépendantes, nos structures de soins ne peuvent répondre à cette réalité sans impliquer les familles dans l’accompagnement de leurs proches. Les intégrer dans des soins de confort est donc une évidence.

Le projet de « famille-partenaire » que nous avons débuté en septembre dernier, a pour but de permettre au patient de se sentir moins isolé, davantage choyé, de mieux vivre son hospitalisation et d’être mieux accompagné lors de son retour à domicile ou dans une maison de repos et/ou de soins.

Ce concept doit permettre à la famille de partager autrement son amour, d’aider son proche à accepter sa maladie, de participer à l’humanisation des soins. Prodiguer au proche des soins de confort, qui ne se substituent pas à ceux donnés par les soignants, permet de co-construire une relation plus harmonieuse, une meilleure communication et information, un meilleur respect réciproque. Afin de compléter la formation donnée par le personnel soignant et paramédical, de nombreux documents ont été rédigés pour permettre aux familles de prodiguer les soins de confort nécessaires à leur proche.

Une première évaluation après quelques mois de fonctionnement est favorable, tant du côté du patient, de la famille, que des soignants. Les familles estiment que : la communication avec les soignants est meilleure ainsi que celle avec leur proche parent hospitalisé, que le contexte est plus rassurant, que la perception des soins est meilleure. Les soignants mettent en avant ; une humanisation des soins, une plus grande motivation, une meilleure collaboration du patient, une amélioration des relations soignants famille et moins de conflits liés à de l’incompréhension.

Donner à la famille la possibilité d’être partenaire de soins participe à l’effet thérapeutique à court terme. La co-construction d’une meilleure humanisation des soins avec le personnel soignant est possible.

Nous souhaitons aujourd’hui développer ce concept dans d’autres unités de soins chroniques.

Le projet patient partenaire, qui concerne tous les métiers de notre institution a débuté en mai 2018.

Cette démarche doit intensifier notre volonté d’améliorer les soins et est guidée par un principe d’humanité qui s’intègre parfaitement à la culture du CHR Mons-Hainaut, à l’esprit de son projet hospitalier, à sa dynamique, à sa volonté de proposer des soins de qualité, de proximité, accessibles à tous.

En savoir plus ?

Docteur Michel WAUTERS, Responsable Réseau Qualité et Sécurité

 

Découvrez la page Facebook du CHR Mons-Hainaut Découvrez la page linkedIn du CHR Mons-Hainaut