Le rapprochement

Warquignies et Saint-Joseph se donnent la main

Nous sommes à la fin de l'année 1994, un an après l´inauguration des ailes de médecine interne et de gériatrie.
L'hôpital de Warquignies cherche à vendre certains de ses lits. Au même moment la Clinique Saint-Joseph de Mons souhaite, elle, en acheter pour faire face à l'augmentation sans cesse croissante de ses activités. Les premiers contacts sont pourtant infructueux ; c'est ainsi que 25 lits quittent la région du Borinage pour aller augmenter les lits des hôpitaux du CHU de Liège et de Mont Godinne. Mais, les échanges se poursuivent malgré tout et c'est ainsi que des contacts se nouent entre
l'asbl Clinique Saint-Joseph, issue de la congrégation religieuse des Sœurs de la Charité de Notre-Dame de Bonne Espérance à Binche, et l'asbl Hôpital de Warquignies.
Ces conversations débouchent sur une idée de rapprochement, que les deux parties concrétisent dans un protocole de pré-accord.
Deux asbl, deux hôpitaux, une gestion.
Le 11 septembre 1995, les deux asbl se donne exactement les mêmes membres associés, tout en demeurant juridiquement des entités distinctes.
Les deux hôpitaux subsistent, chacun conservant son numéro d'agrément. La gestion des deux établissements est progressivement uniformisée sous la houlette d'un pouvoir organisateur identique.
Un groupement hospitalier en né : les autorités de tutelle le reconnaissent officiellement le 15 février 1996.

Le mariage

1er janvier 1997 : un seul hôpital, une seule gestion, deux sites. 
L'objectif clairement poursuivi par le pouvoir organisateur est de maintenir toutes les activités médicales et tous les services sur les deux sites et même d'y développer certaines techniques spéciales.

Découvrez la page Facebook du CHR Mons-Hainaut Découvrez la page linkedIn du CHR Mons-Hainaut