Nouvelles activités à l’Hôpital de Jour Gériatrique du site Saint-Joseph


Publié le Mercredi 21 Février 2018

Nouvelles activités à l’Hôpital de Jour Gériatrique du site Saint-Joseph

Revalidation Cognitive, Resocialisation et sevrages médicamenteux

Depuis novembre 2017, le service de Gériatrie du CHR Mons-Hainaut met en place de nouvelles activités dans le cadre de l’Hôpital de Jour Gériatrique : la Revalidation Cognitive et la Resocialisation. Ces nouvelles activités sont développées sur le site Saint-Joseph (Hôpital de Jour Gériatrique - Route 601) en plus des activités de revalidation générale et de diagnostic déjà développées sur les sites Saint-Joseph et Warquignies.

Dans le cadre de ces nouvelles activités, les patients sont accueillis deux à trois fois par semaine pendant trois mois pour des raisons de troubles cognitifs, de perte d’autonomie et d’indépendance fonctionnelles ou d’isolement social.

La rééducation cognitive et la resocialisation permettent de ralentir l’évolution de la maladie d’Alzheimer et de réapprendre quelques automatismes pour assurer le plus longtemps possible un maintien à domicile dans des conditions acceptables.

En pratique, la revalidation cognitive a lieu trois fois par semaine (lundi, mardi et jeudi). « Nous accueillons des groupes de maximum 6 patients », explique Florence Opovin, infirmière de liaison gériatrique. 

La revalidation cognitive est ouverte aux patients externes et l’équipe collabore avec les familles. Celles-ci sont régulièrement rencontrées et sollicitées dans l’accompagnement et l’évaluation de la situation au domicile. 

L’équipe pluridisciplinaire propose aussi un accompagnement ambulatoire pour les sevrages en psychotropes. « Nous connaissons l’addiction des patients à ces médicaments et la difficulté de les supprimer, malgré leurs effets secondaires largement connus comme les chutes, les troubles cognitifs ou encore la confusion », explique le Docteur Pierre Lemaire, Gériatrie. Et de poursuivre, « Outre l’aspect médicamenteux comprenant la prescription de médicaments à doses dégressives, après concertation avec le patient, la famille et le médecin traitant ainsi que les services d’aide à domicile, un programme d’accompagnement est mis en place, proposant les actions au domicile et l’encadrement en hôpital de jour gériatrique. »

Le but final est d’établir un plan de soins adapté aux problèmes  décelés. « Nous observons, semaine après semaine, les progrès réalisés et nous apprécions si le patient est apte à rester au domicile avec éventuellement la présence d’aides variées, ou si ce maintien n’est plus envisageable et que des solutions alternatives doivent être envisagées (centre de jour, MR, MRS, résidence service…)», complète le Docteur Pierre Lemaire. Une évaluation pluridisciplinaire est ainsi effectuée chaque mois afin d’objectiver les progrès réalisés.

UNE JOURNÉE TYPE AVEC L’ÉQUIPE DE REVALIDATION COGNITIVE ET RESOCIALISATION

9h00 : un petit-déjeuner partagé 

Il est 9h00, les patients sont accueillis dans le service et profitent d’un petit-déjeuner ensemble avant le début des différentes activités. 

9h30 : la revalidation physique ou « la gymnastique »

Après le petit-déjeuner, le groupe de patients se dirige vers la salle de kinésithérapie pour une séance de « gymnastique » comme ils l’appellent. Rapidement, ils commencent leurs exercices. « L’objectif est de récupérer un maximum d’autonomie après
l’hospitalisation mais également de la conserver le plus longtemps possible », explique Thierry Cousin, kinésithérapeute. L’équipe de kinésithérapie propose des activités visant à la prévention des chutes, au travail sur l’endurance et la proprioception (équilibre), le renforcement musculaire, la rééducation physique et la psychomotricité. « Nous réalisons des exercices de respiration comme le vélo ou la marche par exemple mais également des gestes qui favorisent le tonus musculaire. Nous adaptons les ateliers en fonction des possibilités de chaque patient », complète Thierry.

11h00 : « travailler la mémoire »

A 11h00, les psychologues prennent le relais. Et, aujourd’hui, on commence par une partie de Scrabble. « Cela leur permet de composer des mots à partir de lettres mais également de faire du calcul en comptabilisant les points », explique Blandine Plasman, psychologue. Les psychologues privilégient les interactions entre les patients. « L’objectif est également la resocialisation, de remettre ces personnes en contact avec d’autres. Certains sont isolés au domicile. » Ces activités font également appel aux souvenirs des participants et aux capacités cognitives et de langage. « Nous réalisons aussi des revues de presse, des quizz musicaux ou encore des jeux de mots ou rébus. Nous travaillons beaucoup sur la mémoire. Nous réalisons des observations régulières de suivi et pouvons appuyer ou non une décision de retour au domicile », conclut-elle. Si le patient rentre à la maison et que les activités lui conviennent, il pourra revenir les suivre deux à trois fois par semaine.

12h30 : le repas

Sur le coup de midi, place au repas. « Le repas est très important. Ils mangent ensemble et échangent entre eux. A la maison, les patients sont parfois seuls et se nourrissent peu, ou mal. Ce repas en groupe, leur permet de manger d’une manière plus saine mais aussi de rompre l’isolement, d’apprendre à se connaître et de tisser des liens », explique Florence. 

14H00 : "réapprendre les gestes de la vie quotidienne"

A 14h00, les patients débutent l’après-midi en compagnie des ergothérapeutes. Au programme, des activités pour stimuler leur réflexion. « Nous leur proposons des ateliers ludiques afin de faire travailler leur mémoire. Par exemple, sur base de lettres ou de dessins, ils doivent citer des villes, métiers, légumes, etc… », explique Marina Diakourakis, ergothérapeute. L’équipe travaille également sur le réapprentissage et le maintien des actes de la vie quotidienne. « Ainsi, nous proposons une activité cuisine où les patients suivent une recette et  anipulent les outils de cuisine avec également les conseils d’une diététicienne. » A 17h00, la journée se termine et les patients regagnent leur domicile, leur famille ou leur maison de repos.

Des projets à venir

Prochainement, une excursion sera organisée toutes les 6 semaines (musées, sites touristiques, expositions, marchés de Noël…) pour le plus grand plaisir des patients.

Contactez le service de Gériatrie du CHR Mons-Hainaut

Découvrez la page Facebook du CHR Mons-Hainaut Découvrez la page linkedIn du CHR Mons-Hainaut