Soins Intensifs

Présentation

Le service des Soins Intensifs , présent sur les deux sites hospitaliers du CHR Mons-Hainaut (Site Saint-Joseph et Site Warquignies), offre aux patients une prise en charge complète , actualisée , et performante  de l’ensemble des pathologies graves nécessitant une surveillance continue ainsi que des traitements lourds tels que le monitoring hémodynamique invasif, la respiration artificielle, la dialyse, l’hypothermie thérapeutique.

Les pathologies prises en charge vont de la surveillance simple des infarctus non compliqués, au traitement des chocs infectieux modérés à sévères, insuffisance respiratoires aigues, décompensations cardiaques, hépatiques et rénales, maladies endocriniennes telles le diabète décompensé, intoxications de toute origine, en passant par la chirurgie lourde, vasculaire, digestive, orthopédique, thoraco-pulmonaire et urologique (liste non limitative).

 

Spécificités

Le site Warquignies possède un tropisme historique et particulier pour la prise en charge complète de l’ensemble des complications liées aux maladies cérébrales aigues :

  • Neurochirurgie des traumatismes crâniens et vertébraux, accidents vasculaires cérébraux et  tumeurs
  • Stroke unit, unité de 4 lits ,  indépendante mais étroitement liée à la réanimation, gérant les accidents cérébraux thrombotiques et leurs complications

Le site Saint-Joseph présentant lui en outre des spécificités liées aux interventions non invasives sur les artères cardiaques (coronarographie), ainsi que la chirurgie liée à l’obésité et la dialyse chronique.

L'équipe des soins intensifs  est très étoffée et regroupe divers spécialistes dans des domaines aussi variés que la médecine interne générale, la pneumologie, la cardiologie, l’anesthésie et l’infectiologie.

La plupart des collaborateurs disposent d’une compétence légalement reconnue en soins intensifs ; s’y ajoutent également d’autres certifications (soins d’urgence, médecine de catastrophe, infectiologie). Les médecins participent à une mise à niveau régulière des connaissances sous des formes diverses (accréditation, séminaires, congrès , glem…) qui vise à assurer des soins critiques conformes aux données de la science.

Contrairement aux hôpitaux universitaires, le service des soins intensifs n’accueille  pas d’assistants en formation : la totalité du temps, la prise en charge des maladies graves sera réalisée par un spécialiste possédant entre dix en trente ans de pratique de la réanimation : c’est un gage de qualité certain.   Nous collaborons étroitement avec nos partenaires régionaux (Hôpital de Jolimont) et universitaires (Cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles), ainsi qu’avec les hôpitaux du Nord de la France.

 

Équipe

Médecins

Consultations

Vous souhaitez prendre un rendez-vous ?

Examen et informations pratiques

Organisation pratique

Sur chaque site hospitalier (Site Saint-Joseph et Site Warquignies) est disposé un plateau d'hospitalisation en soins intensifs complet.

Toutefois, certaines spécificités décrites pourraient devoir occasionner un transfert de l’un vers l’autre site (neurochirurgie, infarctus par exemple) : ces transfert le plus souvent médicalisés sont organisés dans l’intérêt d’une prise en charge efficace et rapide de pathologies nécessitant une technique, une expertise, une équipe soignante, un matériel ou équipement qui ne se trouve que sur un seul site. Le coût de ces transfert est évidemment à charge de l’institution et, la période critique passée, le retour vers le site de votre choix est, sinon réalisé d’office, toujours envisageable.
La lourdeur des pathologies en soins intensifs nécessitant de fréquentes intervention (para)médicales, ainsi que des déplacements vers divers service médico-techniques, il est raisonnable de limiter les visites des familles.

Documents

Galerie images

Accès

Découvrez la page Facebook du CHR Mons-Hainaut Découvrez la page linkedIn du CHR Mons-Hainaut